Blog

Alexandre Dallenbach : le club de pentathlon moderne de Vigoulet-Auzil organise un tournoi interrégional de laser run

Créé en 2016, le club de pentathlon moderne de Vigoulet-Auzil a décidé d’organiser son premier tournoi interrégional dédié au laser run au début de l’année 2017. Le club a fait appel aux jeunes aficionados de cette discipline et à des pentathlètes de renom pour offrir un spectacle inoubliable au public.

De grands clubs à la compétition interrégionale de Vigoulet-Auzil

Dimanche 15 janvier à 11 heures 30, le club de pentathlon moderne de Vigoulet-Auzil a lancé sa première compétition interrégionale de laser-run. Il a invité les membres des clubs de Font Romeu, de Pamiers, de Perpignan, d’Auch et de Bordeaux à rejoindre la ligne de départ.

Plus de 100 concurrents ont répondu présents durant cet événement qui s’est tenu dans la petite commune de l’unité urbaine de Toulouse. Parmi les grands noms qui ont décidé d’y participer, on peut citer l’espoir du pentathlon moderne français, Cloé Deguisne. Issue du pôle France de Font Romeu, elle a remporté trois championnats de France dans la catégorie cadette et devrait porter les couleurs de l’Hexagone durant les Jeux Olympiques de 2024.

Hormis la triple championne Cloé Deguisne, de jeunes médaillés en triathlon et trétrathlon ont mis leur endurance, rapidité et précision à l’épreuve durant le tournoi.

Le championnat interrégional s’est déroulé au club hippique de Vigoulet et divers services (restauration, etc.) ont été à la disposition des spectateurs et des compétiteurs.

Le laser run : une discipline en pleine expansion

Le laser run a vu le jour en 2015. Il a été créé d’une part pour promouvoir le pentathlon et d’autre part, pour offrir aux sportifs l’opportunité de s’essayer à l’épreuve : le combiné course/tir.

Cette discipline consiste à enchaîner séances de tir et course à pied. La distance à parcourir et le nombre de stands de tir diffèrent en fonction de la catégorie du compétiteur.

Le premier championnat du monde de laser run s’est déroulé à Perpignan en 2015. L’événement s’est déroulé au parc des sports de la ville et a accueilli de grands noms tels qu’Élodie Clouvel. La vice-championne olympique a participé en tant que concurrente et en que supportrice.

Suite à ce premier championnat du monde, les tournois se sont multipliés dans différentes villes de France.

À Vigoulet-Auzil, la compétition interrégionale a été suivie par le Combin’Equi Cross, organisé par le club de pentathlon moderne et le club hippique de la commune.

Variante du laser run, le Combin’Equi Cross a été pensé pour allier équitation, course et tir. Durant le tournoi, les concurrents ont dû arpenter un parcours de cross hippique et divers stands, où les tirs devaient être réalisés sur leur cheval ou à terre.

L’événement a été organisé pour les pentathlètes et les cavaliers qui possèdent un Galop 3 au minimum.

Les autres événements dédiés au laser run

En dehors de la petite commune de Vigoulet, Saint-Cyprien a organisé une compétition régionale de laser run.

Par ailleurs, le 8 avril, l’UIPM a lancé son second Laser Run City Tour à Sausset-les-Pins, une commune située dans le Sud de la France, à quelques kilomètres de Marseille.

Suite au succès du tournoi de Sausset-les-Pins, l’Union Internationale de Pentathlon Moderne a décidé d’enchaîner les compétitions en organisant un nouveau Laser Run City Tour à Perpignan. Pour ce retour dans la ville-hôte du premier Championnat du monde, elle a fait appel à Élodie Clouvel et à Valentin Belaud.

Alexandre Dallenbach

Alexandre Dallenbach : Saint-Quentin-en-Yvelines au service des athlètes au Groupement d’intérêt public

Candidate aux Jeux Olympiques de 2024, Paris a fait appel au soutien des différents acteurs et des communes du territoire pour améliorer ses chances de devenir l’hôte de cet événement. Vers la deuxième moitié de l’année 2016, la communauté d’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines a décidé de mettre ses équipements à la disposition du Groupement d’intérêt public, chargé de la candidature de la capitale aux JO. Parmi les équipements proposés par la communauté, on peut citer des installations spécialement dédiées au pentathlon moderne.

Divers équipements à la disposition du GIP

Pour aider la ville de Paris dans la réalisation de son projet d’accueillir les Jeux Olympiques de 2024, la communauté de Saint-Quentin-en-Yvelines a décidé d’offrir au Groupement d’intérêt public la possibilité d’accéder à la colline d’Elancourt dédiée aux épreuves de VTT.

La communauté d’agglomération a également apporté les lettres de garantie pour le Golf National situé à Guyancourt et le vélodrome localisé à Montigny-le-Bretonneux.

Le vélodrome peut accueillir des épreuves de cyclisme sur piste et une des principales disciplines du pentathlon moderne, l’escrime.

À noter que l’équipe chargée de la candidature de Paris aux JO 2024 a passé son premier oral devant les comités olympiques et les fédérations internationales en novembre 2016. Durant la séance, le double champion olympique de judo a avancé la compacité du projet pour convaincre le Comité olympique international. D’après lui, 85% des athlètes devraient pouvoir se loger à 30 minutes de leur site.

D’autre part, la maire de la capitale française a mis en avant le pouvoir d’intégration exceptionnel de la ville. Elle a réalisé la moitié de son discours en espagnol et a mis en lumière son statut d’immigrante et son rôle dans la cité parisienne.

Dans cette course à l’accession du titre de pays hôte des Jeux Olympiques de 2024, Los Angeles reste la plus grande concurrente de la capitale française.

Pour convaincre le COI durant son premier oral, la ville américaine a décidé de miser sur la jeunesse. La décision du Comité olympique international concernant le pays hôte des Jeux Olympiques 2024 devrait être rendue en septembre 2017.

Le pentathlon moderne et les Jeux Olympiques

Le pentathlon moderne a été intégré au programme des Jeux Olympiques en 1912, lors des JO de Stockholm. Pendant de nombreuses éditions, il était réservé uniquement à la gent masculine. II a fallu attendre l’année 2000 pour que les épreuves féminines fassent leur apparition.

À chaque JO, le nombre de nations et des athlètes qui participent au pentathlon moderne enregistrent une nette progression. Si la présence de certains pays est bien moins remarquable, la Grande-Bretagne, la Suède, la Hongrie, les États-Unis et la France comptent parmi les principales nations qui arrivent à se démarquer à chaque édition.

La Hongrie est actuellement le pays le plus titré avec 22 médailles. Elle est suivie de près par la Suède qui détient 21 médailles, dont 9 en or.

La France se place à la 18e position, derrière la Chine et devant la Biélorussie, le Brésil et l’Ukraine.

En ce qui concerne les athlètes, Pavel Lednev détient le plus grand nombre de médailles. Cependant, même si le Hongrois Andras Balczo est positionné à la seconde position, il possède le plus grand  nombre de médailles d’or. L’athlète a remporté 3 épreuves de pentathlon moderne durant sa carrière et a gagné 10 championnats du monde.

Alexandre Dallenbach

Alexandre Dallenbach : la France sur le podium féminin des Jeux Olympiques de Rio

Le titre olympique compte parmi les plus grands objectifs d’un pentathlète. Durant les JO de Rio, la France a su s’offrir le podium dans la catégorie féminine grâce à Élodie Clouvel. Les épreuves dédiées à la gente féminine se sont déroulées le 19 août et la représentante des tricolores a su se hisser à la seconde position, derrière Chloe Esposito et Oktawia Nowacka.

Une médaille d’or ratée de justesse

Malgré quelques erreurs, Élodie Clouvel aurait bien pu remporter l’or olympique. Cependant, la pentathlète tricolore a été devancée par Chloe Esposito dans le final.

Après avoir pris la deuxième place durant l’épreuve de natation, elle a bien négocié les trois dernières disciplines du pentathlon. En équitation, elle a fini onzième du parcours de sauts d’obstacles en ne renversant qu’une seule barre.

En escrime, elle a pris la septième position puis durant la dernière épreuve, celle du combiné, elle a fait quelques fautes sur le pas tir. Cependant, elle a pu se placer devant une de ses grandes concurrentes, la Polonaise Oktawia Nowacka.

Si Elo n’a pu remporter la médaille d’or, c’était en raison de l’impressionnante détermination de Chloe Esposito. L’Australienne a occupé la quatrième position au départ du combiné tir-course et a rattrapé un énorme retard de 36 secondes sur Nowacka et son retard de 26 secondes sur Clouvel. Une fois au dernier passage, elle s’est dotée d’une excellente concentration pour devancer la Française et la Polonaise au tir.

Bien qu’elle aurait pu être sacrée championne olympique, Élodie Clouvel a fait part de sa satisfaction concernant ses performances et des résultats. Pour la tricolore, l’accession à la médaille d’argent a été une prouesse et elle n’a pas manqué de dévoiler son enthousiasme en déclarant que c’était le plus beau jour de sa vie.

L’épreuve féminine de pentathlon aux Jeux Olympiques de Rio

L’épreuve féminine de pentathlon des Jeux Olympiques de Rio de Janeiro a repris un format classique.

L’escrime s’est composée d’assauts de 1 minute, avec la première touche gagnante. Au niveau des barèmes, les organisateurs ont octroyé 106 points pour une première victoire et ont offert la possibilité d’augmenter le score de 6 points, à chaque victoire supplémentaire.  

La natation était une épreuve de 200 mètres nage libre tandis que l’équitation consistait en un concours de sauts d’obstacles de 350 à 450 mètres, avec 12 à 15 barres.

Le CSO de l’équitation s’est déroulé sur un parcours agrémenté d’une douzaine d’obstacles et bien entendu, les participantes ont dû attendre les 20 minutes précédant l’épreuve pour pouvoir accéder à leur monture.

Le combiné course/tir a invité les compétitrices à s’adonner à un cross-country de 3 200 mètres, présentant 4 stands de tir. Le premier stand a été placé au départ du parcours, le second à 800 mètres, le troisième à 1 600 mètres et le quatrième, à 2 400 mètres.

L'actualité sportive sur l'Ile de la Reunion

Pour cette année, l’île de La Réunion réserve aux amateurs de nombreuses compétitions dédiées à des épreuves sportives, telles que le duathlon et le triathlon. Voici les principaux événements qui vont se dérouler dans le département d’Outre-mer français en 2017.

Lire la suite

Alexandre Dallenbach : les prochains concours de natation

championnat du monde natation 2017

Le meilleur nageur est récompensé lors d’une compétition de natation. Pour arriver à ce résultat, le compétiteur doit parfois concéder de nombreux sacrifices et passer le plus de temps possible aux entraînements. Il s’agit de battre un record de vitesse, d’effectuer la meilleure chorégraphie ou le meilleur plongeon. Quel que soit le type de natation, l’essentiel est de surpasser ses adversaires. Heureusement, en France et sur le plan international, des compétitions sont constamment organisées pour que les nageurs puissent se surpasser et se mesurer à leurs adversaires. Voici une liste non exhaustive des compétitions programmées pour cette année 2017.

Les compétitions départementales

Le Natathlon départemental Jeunes – ISÈRE est programmé pour le dimanche 12 février 2017. Cette même journée, de nombreuses autres compétitions sont au programme, comme le meeting départemental d’hiver au Les Pennes-Mirabeau.

Le Natathlon départemental Jeunes, DEUX-SEVRES à Melle est programmée le 12 février, aux côtés du Natathlon départemental Avenirs – LANDES à Mont-de-Marsan ou encore le Natathlon départemental Jeunes de DORDOGNE à Périgueux.

Championnat de France

Les clubs français de natation aligneront des concurrents lors des 23è championnats de France en bassin de 25m, qui se dérouleront à Dunkerque du 23 au 26 mars 2017.

Les championnats de France de natation synchronisée se dérouleront à Toulouse en Haute-Garonne les 24 et 25 juin 2017.

Le 30e Championnat de France en bassin de 50m aura lieu à Vichy en Allier du 29 juin au 2 juillet 2017.

Ce sont les maîtres qui participent à ces championnats. En natation, la catégorie des maîtres ou des masters désigne généralement des nageurs confirmés qui ont plus de 25 ans. À partir de 25 ans, les nageurs changent de catégorie tous les ans. Ils participent à diverses épreuves comme le plongeon, la natation sportive, la natation synchronisée, la nage en eau libre et le water-polo. Ils évoluent dans des clubs et participent à tous les niveaux de compétition, départementale, régionale, nationale, européenne et mondiale.

Dans la catégorie natation course, 20 événements sont prévus cette année, pour ne citer que des championnats de France numéro2  de printemps en bassin de 50m qui auront lieu du 23 au 26 mars 2017. Les Championnats de France Élite de 50m se dérouleront à Schiltigheim en Bas-Rhin du 23 au 28 mai prochain.

12 événements sont programmés pour la discipline eau libre, à l’instar des championnats de France d’eau libre (5 km CLM, 10 km, 5 km et 25 km), qui se dérouleront à Gravelines au Nord, du 1er au 4 juin prochain.

Par ailleurs, avec les 14 événements dans la discipline plongeon, 10 en water-polo et un en natation estivale, on peut dire que le programme sera très chargé pour cette année 2017.

Le 17e Championnat du monde de natation

Guadalajara au Mexique devait à l’origine accueillir la dix-septième édition des championnats du monde de natation, mais les autorités mexicaines avaient notifié leur renoncement à l’organisation de la compétition. Ainsi, les instances internationales de la natation ont désigné Budapest en Hongrie comme nouvel hôte des championnats.

Pour les championnats du monde des maîtres en particulier, les épreuves de la natation synchronisée auront lieu du 7 au 13 août 2017. L’épreuve du plongeon et celle du water-polo se dérouleront à la même date, à Budapest. Les 17è championnats du monde des maîtres en eau libre auront lieu à Balatonfürden Hongrie, du 10 au 12 août. La natation de course se déroulera à Budapest du 14 au 20 août 2017.

Alexandre Dallenbach, diplômé du CESNI

Après trois années d’études à l’université de Cardiff Métropolitaine au Pays de Galles, Alexandre Dallenbach, jeune réunionnais établit à Saint-Leu s’est engagé en 2015 dans un « Master of Science » auprès de l’une des plus grandes écoles de commerce au monde, l’INSEEC.


L’INSEEC propose aux athlètes de haut niveau un programme adapté à l’emploi du temps chargé de ces sportifs professionnels, le CESNI. Ce programme se compose de cours en présentiel avec le même programme que les autres étudiants ; à la différence qu’il accompagne les athlètes lors de leur déplacement pour compétitions ou stages et cela grâce à des cours par visioconférence.


C’est grâce au CESNI qu’Alexandre Dallenbach
 a pu se former cette année à la création et à la gestion d’entreprise. Ce diplôme s’ajoute à la connaissance de l’entraînement sportif. Il ambitionne ainsi de créer une structure sportive dans la discipline du pentathlon moderne. Il imagine d’ailleurs cette structure d’entraînement à Saint-Leu, sa ville de résidence.

Mais que se cache-t'il dans le sac d’un pentathlète ?

Ce grand sac sur roulette cache plus d’une « poche » à son arc ! Mais, comment s’équipent les athlètes, pratiquants le pentathlon moderne ? Cinq sports, cinq tenues différentes, cela demande de la place.

Lire la suite

Les études et le sport font aussi une bonne combinaison

Alexandre Dallenbach a suivi son cursus scolaire de cette manière. En effet, il pratique le sport de haut niveau depuis l’âge de 13 ans. Il connait déjà le rythme de la vie de sportif de haut niveau. A l’époque sa mère, Chantal Dallenbach est marathonienne. Elle parcourt le monde pour les entrainements et les compétitions. Une vie nomade qui l’incite à choisir les études à distance pour son fils.

Lire la suite

Alexandre Dallenbach vu par son entraîneur

Ce qu’on dit d’Alexandre Dallenbach :

La parole d’un entraineur est un discours qui en dit long. Au quotidien aux côtés de son athlète, il a un œil fiable sur ses forces et ses faiblesses. Son but est de porter son protégé au plus haut niveau. Comment ? Rien ne doit lui échapper ! Fatigue physique ou mentale, faute technique, problèmes personnels, environnement affectif : l’entraineur manage et tient compte de tout ce qui touche à son athlète.

Lire la suite

×